Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 22:58

albi01.jpg

Compte rendu 

Les mutez nous de Midi Pyrénées : Isabelle et Véronique du Gers (mutée), Pacaline et Lucie du Lot (mutées) Hélène et Stéphanie de Toulouse, et moi même (Hélène d’Albi) se sont retrouvées à Toulouse devant le rectorat.

Jean Claude Tarroux du Snudi Fo est venu nous rejoindre.

 

À 10H30, le Recteur et le secrétaire général nous ont accordé une audience.

Les non mutées ont participé à l’audience.

Les mutées se sont occupées de nos banderoles et nous ont apporté leur soutien bien nécessaire : merci à Pascaline (et sa charmante famille), Véronique et Lucie pour cet élan de solidarité : les mutez nous c’est aussi et surtout cela.

 

Compte rendu de cette audience :

Chacune a évoqué sa situation, j’ai ensuite présenté les dossiers que l’on m’avait confié.

 

Le Recteur a été à l’écoute et s’est dit sensible à l’inconfort de nos situations.

Il a ensuite fait l’état des lieux de son académie : une académie très attractive avec de nombreuses demandes d’INEAT et peu de demande d’EXEAT.

La situation est rendue plus difficile depuis les surnombres budgétaires. (il y a plus de personnel que d’emploi budgétaire)

 

L’an passé, seuls 10 INEAT avaient été accordés (des cas très lourds : maladie grave, situation personnelle extrêmement difficile)

Pour l’année scolaire 2011/2012, est prévu moitié moins de surnombres (150 contre 300)

Parallèlement à cela seuls 90 postes ont été mis au concours (très faible compte tenu de l’étendue de l’Académie)

Cette année, sont prévues 1600 demandes d’INEAT dont 1300 pour le seul département de la Haute Garonne.

200 intégrations seront possibles (mieux que les 10 l’an dernier mais toujours pas suffisant.)

Les surnombres budgétaires vont se résoudre cette année.

 

Le délégué du SNUDI a rappelé au Recteur que s’il acceptait enfin les demandes de temps partiels à 75%, cela permettrait de débloquer quelques postes supplémentaires.

À la sortie de l’audience, nous avons évoqué la possibilité de revenir chaque semaine devant le Rectorat afin de ne rien lâcher.À réfléchir ensemble.

 

France 3 nous a suivi toute cette journée, ils ont interviewé le Recteur, Isabelle et Sté

phanie puis ils sont venus à mon domicile pour donner au reportage un aspect « humain ».

 

Un photographe de la Dépêche du Midi est venu pour réaliser quelques photos. La journaliste m’a ensuite téléphoné dans l’après midi.

albi02.jpg

albi03.jpg

Repost 0
Published by mutez nous - dans camping au rectorat
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 09:04


Voilà une semaine que nous avons monté notre tente devant le Rectorat de Bordeaux pour faire valoir notre droit à travailler et vivre avec notre famille.

Nous avons obtenu un entretien avec M. le Recteur à l'issue duquel nous repartons fatiguées mais malgré tout confiantes. Désavantagées à la grande loterie des permutations, nous sommes satisfaites qu'enfin notre situation humaine soit connue et reconnue. De cas isolés et ignorés, nous avons réussi une action collective qui a permis de porter nos propositions.

Il revient désormais aux membres des organismes paritaires de mener cette réforme du système de mutation. Cependant nous restons mobilisées pour que soit changée la règle en vigueur, qui empêche tant de collègues de concilier vie professionnelle et familiale.

Notre campement s'arrête mais notre action et notre détermination restent intactes, et pourront être suivies et partagées sur http://mutezmoi.over-blog.org

 

Nous remercions les très nombreuses marques de soutien qui nous ont accompagnées tout au long de cette éprouvante semaine grâce auxquelles nous avons pu tenir et obtenir des avancées. "Les mutez-nous"

Repost 0
Published by valérie - dans camping au rectorat
commenter cet article
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 10:35

Repost 0
Published by valérie - dans camping au rectorat
commenter cet article
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 00:42

J 7




Nous avons passé la journée de lundi à rédiger nos revendications au Ministère (article précédent). Ce matin nous reprenons les interviews et les négociations... Nous attendons les retours des syndicats et des administrations quant à nos revendications. Résultats de la CAPD des Landes demain ... Soirée resto/ bar pour décompresser et au lit! En espérant de dormir un peu plus de 4h00 la veille de notre pré-rentrée des enseignants au rectorat.
Repost 0
Published by valérie - dans camping au rectorat
commenter cet article
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 19:19

Nous y voilà... On s'installe alors!

100 0926

100 0930

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Camping!!

 

100 0944

100 0936

100 0943

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A priori nous ne sommes pas attendues les bras ouverts...

100 0940

100 0941

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 en famille...

100 0947

100 0948

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Journaux, radios, télé, les médias viennent à notre rencontre...

100 0964

DSC03486

DSC03510

 

DSC03515

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une autre enseignante nous rejoint... Un peu de repos, et l'action continue!

100_0968.JPG

Repost 0
Published by valérie - dans camping au rectorat
commenter cet article
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 01:41

J3


Un 3ème jour avec un relai médiatique incroyable! Après les radios, la presse, les chaînes de tv locales, voici les nationales! Ces 3 jours furent éprouvants mais riches en discussion et efficaces pour faire entendre notre situation. Cependant le rectorat ne propose rien d'autre que d'attendre le mouvement pour la rentrée 2011 avec un "gros espoir"... Nous ne pouvons pas nous contenter de cette réponse, nous attendons des propositions concrètes. De plus les règles des mutations doivent être rediscutées avec l'ensemble des acteurs: prise en compte des distances, des enfants, gain de points durant le congé parental ou la dispo pour raison de rapprochement, élargissement de la notion de rapprochement (pas uniquement sur les départements limitrophes). De nouvelles enseignantes rejoignent le mouvement et nous recevons de nombreux messages de soutien et d'encouragement. Après un court retour à la maison auprès de nos familles, l'action se poursuivra dès lundi!
Repost 0
Published by valérie - dans camping au rectorat
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 00:17

J2


Journée riche en événements: les médias se sont succédés durant toute la journée (radios, journaux, tv), les syndicats sont venus nous rencontrer et soutiennent notre action, nos conjoints et nos enfants sont venus nous rejoindre en fin de matinée pour un pique nique festif. Rencontre en soirée avec M. le recteur, le secrétaire général et son adjoint qui nous proposent.... De participer au mouvement 2010 pour 2011... Ah on y avait pas pensé... Bon ben à demain à 6h50 en direct sur I TV et 12h45 sur M6. Merci pour tous les messages de soutien.
Repost 0
Published by valérie - dans camping au rectorat
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 08:24

Premier petit dej au rectorat après une nuit très très courte. Rencontre matinale avec le personnel du rectorat et M. Le Recteur... A suivre...
Repost 0
Published by valérie - dans camping au rectorat
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 22:09

Le rectorat nous invite à les rencontrer la veille de notre action, nous acceptons , anticipant un peu précipitamment notre départ de 14h00... La rencontre avec un inspecteur et un responsable des ressources humaines se fait cordialement, on nous explique le système ... Ok c'est bon on avait compris... Notre action est donc maintenue... Demain, puisque nous serons sur place, nous aurons peut être des informations sur le nombre de cas similaires dans l'académie et des possibilités de propositions. Des syndicats viendront nous rendre visite. En attendant des médias relayent notre action: radio France bleue pays basque, Gascogne, NRJ et Chérie FM. Merci et à demain pour de nouvelles aventures!
Repost 0
Published by valérie - dans camping au rectorat
commenter cet article
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 01:22

 

Jeudi 26 août 2010,

Les « mutez-nous » campent au rectorat de Bordeaux (*) à partir de 9h00.

Mamans et professeurs des écoles nous voulons simplement travailler ET vivre avec notre famille


 

Nous sommes mamans et professeurs des écoles. Nous camperons devant le rectorat de Bordeaux à partir du jeudi 26 août et cela jusqu’à ce que nous soyons entendues et qu’une solution nous soit proposée. Nous resterons dormir sur place si nécessaire.

 

Nous dénonçons un système de mutation injuste et discriminant ; lorsque nos conjoints furent mutés dans la région, mères de jeunes enfants, nous n’avons eu d’autre possibilité que de les suivre et, à cette fin, de nous mettre en congé parental ou en disponibilité.

Le système de calcul des barèmes actuel nous met dans l’impossibilité d’exercer un jour à nouveau notre métier .

Certaines, pour récupérer leur emploi, ont du partir à des centaines de kilomètres de leur famille, et cela sans aucune échéance, avec des conséquences familiales, de santé et financières catastrophiques.

 

Cette année encore nos demandes n’ont pas abouti alors que d’autres, dans des situations bien moins dramatiques, sans enfant, ou avec des barèmes inférieurs, ont obtenu satisfaction. Le « jeu » des permutations informatiques nous a laissé au bord du chemin et le rectorat a annoncé qu’aucun dossier provenant d’autres académies ne serait examiné. 

Nous sommes des enseignantes formées, expérimentées, motivées, volontaires pour assurer tout poste, mais contraintes à l’inactivité depuis plusieurs années avec pour raison annoncée « le bon fonctionnement du service » alors même que l’on demande à des retraités de reprendre du service, que les centres de formation IUFM ferment et que des étudiants sans formation professionnelle et sans expérience seront dorénavant recrutés.

Malgré tous nos courriers, nos demandes d’audience, et le soutien de nombreuses personnes et quelques élus, nous continuons a être ignorées par notre administration.  Nous en avons assez de cette injustice, de ce dédain, et ferons en sorte de ne plus être terrées dans le silence, la lourdeur et l’opacité du système.

DSC03355

 

Valérie Motti 06.14.63.57.41   

Elsa Basdevant 06.80.43.31.91

Repost 0
Published by valérie - dans camping au rectorat
commenter cet article

Qui Sommes Nous ?

  • : Enseignants en galère de mutation...
  • Enseignants en galère de mutation...
  • : Des professeurs des écoles en attente de mutation qui dénoncent le système injuste de mutation. NOUS REJOINDRE OU NOUS CONTACTER : collectifmuteznous@gmail.com
  • Contact

L'injustice du système

  Le système de mutation des enseignants du premier degré (qui a évolué en 2007/2008) présente des dysfonctionnements :

* Ce système ne respecte pas l’article 60 de la loi n°84-16 du 11 janvier 1984 modifiée relative aux statuts de la fonction publique d’état qui donne la priorité :

* Aux fonctionnaires séparés de leurs conjoints

* Aux situations relevant du handicap

* Aux fonctionnaires exerçant dans les quartiers urbains sensibles

 

* Ce système crée des inégalités de traitement selon les départements. En effet certains départements déficitaires-prison refusent de laisser sortir des professeurs en attente de mutation (avec d’énormes barèmes) alors que les départements excédentaires mutent aisément leurs enseignants. Ainsi des collègues de départements excédentaires peuvent obtenir un département avec moins de points au barème qu’un collègue demandant sa mutation en provenance d’un département déficitaire : l'argument du barème national qui est le premier qu'on nous oppose n'est donc pas respecté.

 

* Ce système ne nous permet pas de nous projeter dans l’avenir car le calibrage des postes fluctue chaque année. Nos choix ne peuvent se faire en toute connaissance de cause. Comme si nos vies se jouaient sur un coup de dés. Il n’y a aucune échéance.

 

* La suppression massive de postes dans l’Éducation Nationale, dont nous sommes les victimes collatérales, accentue les dysfonctionnements du système de mutation.

 

* Le recrutement local réduit nos chances de mutation : des stagiaires sont affectés sur des postes dans les départements où nous vivons alors que nous attendons depuis des années et que nos mutations nous sont refusées.

 

Les situations causées par la non-obtention de la mutation, sont insupportables. En effet pour la plupart d'entre nous, cela fait plusieurs années que nous demandons une mutation pour rapprochement de conjoint sans avoir de transparence sur

la possibilité d'une mutation dans les années à venir. Notre vie privée est ainsi mise en attente avec impossibilité de se projeter dans l'avenir.

Recherche

Archives