Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 22:08


Ben je suis pas encore arrivée!! ;-)

 
Quoi, j'y mets de la mauvaise volonté? Je suis juste pas pressée... J'ai plein de trucs à faire ici, moi...
image0-2010-02-19-22-15-34--0100.jpeg m'occuper de mes chouchous

image2-2010-02-19-22-19-25--0100.jpegoccuper celui là :-)

image1-2010-02-19-22-17-48--0100.jpeg avancer les travaux

 profiter

 sauver la planète! :-)


Repost 0
Published by valérie - dans au quotidien
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 11:46
Vendredi, ça y est, dernier jour avant de retouner chez moi après 3 semaines d'absence.
Durant la semaine j'ai pu trouver des co-voitureurs grace à www.comuto.fr (et oui, y'a une application pour ça!!!).
Excellente solution pour que le voyage paraisse moins long, pour que son bilan carbonne soit moins élevé (je sais bien, un grand van pour moi toute seule...) et pour que le coût aussi soit moins important.
Et puis c'est efficace aussi pour penser à changer de direction  : "Heu c'est là qu'il faut prendre!", "ah ouai merci, c'est  donc pas toujours tout droit l'autoroute..."

image0-2010-02-15-12-15-29--0100.jpegVu les conditions météorologiques désastreuses, départ prévu samedi matin 7h00.
7h30 je récupère à Villeurbanne une jeune femme Tunisienne qui vient en France pour la première fois retrouver son amoureux à Biarritz. La prochaine fois, elle ne prendra pas le billet le moins cher pour la France... Lyon c'est pas une bonne idée pour aller à Biarritz!!
8h30 je récupère un graphiste artiste  www.pissaco.com et son fils pour Langon.
Et bien j'étais bien contente de ne pas être toute seule, pour traverser le massif central quand l'autoroute se réduit à une voie avec la neige. Une galère est tellement plus sympa à plusieurs! Et puis Toto Pissaco a de la conversation, les 800 kilomètres sont moins longs...

11h30 plus tard me voilà enfin chez moi! La petite Lili me saute dans les bras, me scrute et me caresse le visage. Iban est content aussi mais il fait comme s' il m'avait vu hier. Michael aussi :-) et puis dans 30 minutes il part au boulot pour la nuit.
C'est donc parti pour une série de calins, de danse avec les poupées, de cheval, le repas, l'histoire du soir, bon les histoires du soir, la chanson, bon les chansons pour s'endormir... Lili se relève 10 fois... Bon on ne va peut être pas rattrapper les 3 semaines ce soir, maman est un peu fatiguée là...
Ca fait vraiment plaisir d'être à nouveau chez soi!
image1-2010-02-15-12-16-51--0100.jpeg

Repost 0
Published by valérie - dans au quotidien
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 11:01

image0-2010-02-15-11-29-59--0100.jpeg
Jeudi soir (j'ai un peu de retard dans mes articles je sais... Mais là ça faisait beaucoup pour le même jour!), je suis donc à la copro, après une journée de boulot, sans chauffage et sans eau chaude... (cf article précédent), mon téléphone sonne, c'est l'assistante sociale du département du Rhône qui m'appelle!!!! L'inspection a reçu un de mes courriers "une enseignante SDF" et ils ont demandé à l'assistante sociale de me contacter. Cool, ça bouge!! Enfin à cet instant, on dirait...

Je répète donc toute ma situation, toutes les étapes et réflexions qui m'ont amenées à cette situation... Et la réponse concernant ma mutation fut "votre situation est inextricable!".
Par contre je peux la recontacter quand je veux pour essayer de dégotter un logement dans un foyer pour fonctionnaire moyennant un loyer bien évidement... Comme ça avec mes 850 euros mensuels, je ne pourrai même pas rentrer chez moi pour les vacances!! Quelle bonne idée!! Soyons honnête, elle même se rend bien compte que ce n'est pas une solution.
Et une petite majoration de point, non? Pour que le grand ordinateur avaleur de barème me digère mieux? Et bien non, ce n'est plus possible, avant oui, on pouvait faire des dossiers sociaux, mais maintenant non... Juste des dossiers médicaux, quand les gens sont touchés au plus profond, jusque dans leur chair...

Et puis dans ma boite électronique!!! Incroyable!!! Un courrier du cabinet du premier ministre!

"Madame,
Votre courrier électronique du 3 février 2010 est bien parvenu au Cabinet du Premier Ministre.
Malgré l'attention portée aux préoccupations dont vous vous faites l'écho, je vous informe qu'il vous appartient de vous rapprocher des services de Monsieur Luc CHATEL, Ministre de l’éducation nationale, porte-parole du Gouvernement, qui sont habilités à vous répondre.
-
http://www.education.gouv.fr/cid2559/contacts.html
Je vous prie de croire, Madame, à l'assurance de ma considération distinguée.
Pour le Premier Ministre
La Chef du Service des Interventions   
Claire SERVANT"


Des courriers sont partis déjà, et je peux vous assurer qu'il y en aura d'autres...
Heureusement que dans mon exil je suis bien entourée ; Je suis invitée chez Delphine et Didier pour le repas et pour me doucher (bon investissement la chaudière à granulats bois!). 
Allez, encore un jour avant de pouvoir rentrer....


Pour info voici mon----Message d'origine--, je compte l'améliorer, le compléter et l'envoyer en masse après les vacances scolaires afin qu'il soit entendu... Chaque aide sera la bienvenue.

Titre du message : Dysfonctionement
Objet du message : Poser une question

Bonjour,
Par ce mail, je tiens à vous signaler un dysfonctionnement dans le système  actuel de mutation des enseignants.
Je suis professeurs des écoles à collonges au mont d'or ET SDF. Je me  retrouve sur la région lyonnaise devant une classe de 28 élèves sans la  possibilité de me loger par mes propres moyens et sans pouvoir vivre avec  mes 2 jeunes enfants et mon conjoint qui sont à 900 km de moi. J'essaie de faire entendre ma voix, et pour cela je communique sur ma  situation aux administrations dans un premier temps, puis aux syndicats et 
enfin aux médias afin de trouver une issue acceptable.
Combien de temps mon administration va me laisser vivre comme ça? J'ai  besoin de réponses, j'ai besoin d'échéances.
  Cordialement

Pour me contacter 06.14.63.57.41
Mon blog avec toutes les infos : mutezmoi.over-blog.org

Valérie Motti

  "Comment une enseignante peut –elle décemment mettre les enfants des autres au cœur des apprentissages, de ses préoccupations, alors qu’elle  abandonne les siens des semaines entières pour aller au travail! Comment peut elle accepter d’entendre « cet enfant ne va pas très bien  parce que sa maman est souvent absente », alors qu’elle ne verra les siens  que 4 semaines dans les 5 prochains mois ! Comment peut-elle être un modèle pour ses élèves alors qu’elle squatte  chez des amis pour ne pas être obligée de dormir dans son van ou à  l’école?
Voilà les enfants à quoi sert d’étudier, d’aller jusqu’au bout de  ses ambitions, et d’être intègre !
Quel modèle montre l’Education Nationale quand la seule façon de se sortir de cette situation est de se mettre en arrêt maladie ?!! " Lu dans mon dernier article sur
http://mutezmoi.over-blog.org

Repost 0
Published by valérie - dans au quotidien
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 19:06

image1-2010-02-11-19-56-14--0100.jpegEh eh!! Le titre en dit long ... ça va faire monter mes stats ça!! Mais c’est parce qu’il le vaut bien!


Replaçons le contexte : depuis mardi soir, j’ai changé de nid, et suis allée faire le coucou chez mes anciens voisins de Curis au mont d’or, à la « copro ».

Bon je ne peux pas y rentrer mon van car avec la neige il n’arrive pas à passer le portail, c’est pas grave je me laisse  descendre dans la rue et me gare dans l’allée voisine (Je sais c’est une allée privée, j’ai rien à y faire, mais j’ai pas bien le choix, s’il vous plait les riverainsJ)


Rien de très grave jusque là.. Bien sur le véhicule reste coincé aussi toute la journée du mercredi… C’est bien aussi de rester seule, dedans, au chaud, c’est reposant. Et puis le soir à la copro c’est raclette !! Cool, une bonne soirée animée par Didier super, qui remonte un peu le niveau de la conversation par la question :
« Dans cette société de consommation, de quoi ne pourriez vous pas vous passer ? » Et oui ça existe des gens qui posent des questions comme ça dans les soirées, j’en connais même plusieurs et j’en suis très fière. Ce à quoi je réponds « l’eau chaude ». A la surprise générale et non, ce n’est pas mon téléphone portable !

Ce matin (quelques heures après cette conversation) je m’apprête à prendre une bonne douche chaude ; une de celles qui vous permettent de rester encore bien chaude jusqu’à votre boulot, même par les -7° C ambiants. J’ouvre le robinet, froid… froid, … ha ! un peu tiède… eh non, froid…. Ce sera donc gant et eau froide pour ce matin.Et là me revient la phrase d’Etienne mon hôte précédent «  Motti, tu es enculée par le diable » Ben oui je connais aussi des gens qui parlent comme ça, et j’en suis très fière J. Je lui envoie donc un texto de confirmation, et il en profite pour me signifier que « Le gars de France Télécom est venu réparé la ligne [chez lui], c’est bon ça remarche. »

Me voila donc dans mon nouveau squat, sans eau chaude ET sans chauffage !! Je ne suis pas la seule cela dit, il y 5 logements dans le même cas. Le problème ne date pas d’aujourd’hui, certes, mais il a fallu quand même que je sois là, pour que la chaudière s’arrête et comme il y a des problèmes de normes, le chauffagiste ne veut prendre la responsabilité de la rallumer.  Je ne vais pas raconter toute l’histoire de la chaudière et du promoteur qui s’est raté, mais bon, je me comprends ! Et d’autres aussi je pense….

Sinon, il neige ENCORE, comme un peu partout, même à Anglet, où mes chouchous ont pu faire un beau bonhomme de neige. Et l’autoroute de Clermont à été coupée… Tiens c’est marrant c’est celle que je prends samedi pour rentrer chez moi !
 image0-2010-02-11-19-55-33--0100.jpeg

Repost 0
Published by valérie - dans au quotidien
commenter cet article
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 11:07
  Il faut que je raconte quand même un peu ma relation à distance avec ma fille Lisa, 2 ans! Car j'évite d'en parler pour ne pas me répéter ou parceque c'est pas forcément très drôle, mais finalement c'est l'essentiel.
C'est ce qui fait que cette situation n'est pas viable. C'est ce qui explique que la présence d'une maman ne peut pas être remplacée par quelques communications téléphoniques, quelques photos ou vidéos et une web cam!

Lors des premiers jours de séparation, Michael a amené les enfants dans un parc de jeux couvert à Anglet, le "parc à Toto".
Iban a de suite été fan, et lors des premiers échanges téléphoniques, il n'a cessé de m'en parler. Du coup Lisa qui ne me parlait pas jusque là au téléphone, où juste me dire "bisou" quand on le lui demandait, s'est mis aussi à dire "parc à Toto!"
Depuis, dès que je l'ai au téléphone, elle me répète "parc à Toto".

Michael m'a dit hier que maintenant dès qu'elle entendait "parc à Toto" elle se mettait à pleurer... Elle ne sait pas que le parc de jeu où elle est allée s'appelle "parc à Toto", par contre comme elle a entendu plusieurs fois son frère m'en parler avec joie et entrain au téléphone, elle a associé ces mots à nos communications téléphoniques.

Elle est bien trop petite pour pouvoir faire abstraction de sa maman et accepter d'échanger au téléphone, et cette situation est très perturbante pour elle. Et il faut être honnête, nos pseudos échanges au téléphone me minent le moral. Ils sont de plus en plus éloignés. Je préfère recevoir quelques photos de leur quotidien pour les voir évoluer, et savoir qu'ils ne pensent pas trop à moi... Même si ça aussi ça me mine le moral...

image0-2010-02-10-11-33-08--0100.jpeg  image1-2010-02-10-11-34-52--0100.jpeg
Repost 0
Published by valérie - dans au quotidien
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 23:57
Après la journée gastronomique de samedi, un dimanche autour de la table avec mes anciennes collègues de l'IUFM et leurs hommes et leurs enfants. On ne s'était pas vu depuis plusieurs mois, ni même trop donné de nouvelles, mais nous sommes restés plus de 6h00 à table autour d'un bon repas et de quelques bouteilles, à refaire le monde.
J'adore nos repas, nos discussions sur la société ! Enfin, on est d'accord c'est ça qui compte :-)
J'ai un peu raconté ma vie là quand même j'avoue, mais les circonstances l'imposaient... Et puis ça change de notre voyage à Madagascar. C'est un autre genre, mais là aussi, c'est la grande aventure!!

C'est la dernière semaine qui commence, vivement qu'elle se termine...
Il fait froid, il neige, et j'ai chopé la crêve: j'ai une trachéite (si, c'est le médecin qui l'a dit!) et le nez comme une patate à force de me moucher avec tous les papiers qui me tombent sous la main.

Aujourd'hui, changement de maison, non pas que mes hotes me mettent à la porte, mais comme Manue, mon ancienne voisine me propose son logement durant ses vacances, je saute sur l'occasion pour m'éclipser un peu, et leur rendre leur intimité.... petit rappel : je reviens en force dans 3 semaines!!!
Et puis là, je suis coincée de toute façon : mon van a les roues plantées dans la neige, il ne veut plus bouger... Bon ben j'attends le dégel alors .... Avant samedi merci!
Pour la soirée, je vais m'incruster à la sortie ciné de Didier et Dephine, mes nouveaux et anciens voisins d'en face, vous suivez?.
Quel boulet!!!!
Repost 0
Published by valérie - dans au quotidien
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 12:40



JE VEUX RENTRER CHEZ MOI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Repost 0
Published by valérie - dans au quotidien
commenter cet article
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 22:09
Petite grace mat jusqu'à 9h30! Ça fait du bien quand même... La famille Pellé est partie en WE au ski. Hé non, je ne suis pas venue... Votre invitation était vraiment sympa mais ça va vous faire du bien un petit WE sans moi! Vous allez revivre le calme et la quiétude. Et puis reprenez des forces pour dans 3 semaines quand je vais re-débarquer avec ma tribu! Je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer aujourd'hui, en compagnie de Youyou, Nina et leur famille... Youyou à la tenue du basque, la tête du basque mais c'est un pur lyonnais!!
 image0-2010-02-06-18-51-42--0100.jpeg

Et tout comme les basques, les lyonnais boivent et mangent et boivent aussi. J'ai appris un truc aujourd'hui : "un verre de vin équivaut à un sandwich", étonnant non? Piouf, j'ai bien mangé! Un sandwich avec tes tripes à la lyonnaise et un avec des macaronis à la crème. Mimi, tu aurais aimé!  Début des hostilités 11h00, fin à 17h00.
Juste un verre d'eau pour ce soir et ça ira...
image2-2010-02-06-18-54-38--0100.jpeg

Un petit coup de fils à la maison, mes chouchous on l'air en pleine forme, mais c'est l'heure pour eux d'aller au lit. Ce soir c'est chanson du soir au téléphone... Pour la caresse dans les cheveux, il faut attendre encore une semaine... Bonne nuit mes chouchous, je vous aime.  
Repost 0
Published by valérie - dans au quotidien
commenter cet article
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 20:17
6h30 : réveil. Mince je suis encore à Lyon, ce n'était qu'un rêve donc...
6h31 : Cool! 35 visites sur le blog hier . Lecture des commentaires et des actus sur facebook.
7h30: départ, il pleut, ben au moins ça change de la neige...
Victor s'explose le nez sur le trottoir à cause d'un croche-pied de son père. Je pense que je vais appeler M. Pannucchi de la DASS.
7h50: arrivée à l'école
7h55 :l'alarme de l'école se déclenche, ça fait un bruit d'enfer!!!
Pffff quelqu'un a oublié d'eteindre l'alarme avant d'entrer dans la salle informatique. Qui ça peut bien être? Ce sera l'énigme du jour...
7h56: je vais réussir à finir ce que j'ai commencé à taper sur l'ordi oui !
8h25 : un élève de ma classe entre dans la salle des profs en hurlant ; le pauvre est tombé et s'est cassé une dent.
En voilà une journée qui commence bien!
Heureusement, tout était concentré sur les deux premières heures. Ensuite les élèves et moi faisons "cirque" en EPS et je pense que je vais pouvoir me recycler. Je deviens une spécialiste des assiettes chinoises et fais de gros progrès en jonglage. Une élève m'a même dit "on dirait que t'as fait ça toute ta vie maîtresse".
Ben voilà, Grace à l'éducation nationale, j'ai trouvé une nouvelle vocation : l'art de rue!

Petite discussion à midi avec les collègues sur le développement durable. Bon Valy ferme ta g... Pas tout à la fois, les verres consignés pour la kermesse, on verra ça dans 10 ans... Et sinon y'a une douche dans l'école? des fois que...

Soirée très sympa chez Emma et ses 3 loulous, intitulée : "plan d'attaque et pâtes". Ça fait du bien de penser "je vais faire changer les choses juste parce que JE l'ai décidé " "ma cause est juste, ma situation injuste, et donc le monde entier va m'aider". Vive les optimistes!!!
Merci pour ton écoute et tes conseils. C'est beau et encourageant aussi, de voir une personne si sensible et si forte à la fois.
Repost 0
Published by valérie - dans au quotidien
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 18:39
Un petit bisou pour mes chouchous et leur papa qui me tient au courant des réflexions philosophiques d'Iban et des grandes expériences de Lisa. Encore!!!!

J'ai pensé à vous toute la journée, vous me manquez.
19978_288678457047_825497047_3326917_7936283_n.jpg
Repost 0
Published by valérie - dans au quotidien
commenter cet article

Qui Sommes Nous ?

  • : Enseignants en galère de mutation...
  • Enseignants en galère de mutation...
  • : Des professeurs des écoles en attente de mutation qui dénoncent le système injuste de mutation. NOUS REJOINDRE OU NOUS CONTACTER : collectifmuteznous@gmail.com
  • Contact

L'injustice du système

  Le système de mutation des enseignants du premier degré (qui a évolué en 2007/2008) présente des dysfonctionnements :

* Ce système ne respecte pas l’article 60 de la loi n°84-16 du 11 janvier 1984 modifiée relative aux statuts de la fonction publique d’état qui donne la priorité :

* Aux fonctionnaires séparés de leurs conjoints

* Aux situations relevant du handicap

* Aux fonctionnaires exerçant dans les quartiers urbains sensibles

 

* Ce système crée des inégalités de traitement selon les départements. En effet certains départements déficitaires-prison refusent de laisser sortir des professeurs en attente de mutation (avec d’énormes barèmes) alors que les départements excédentaires mutent aisément leurs enseignants. Ainsi des collègues de départements excédentaires peuvent obtenir un département avec moins de points au barème qu’un collègue demandant sa mutation en provenance d’un département déficitaire : l'argument du barème national qui est le premier qu'on nous oppose n'est donc pas respecté.

 

* Ce système ne nous permet pas de nous projeter dans l’avenir car le calibrage des postes fluctue chaque année. Nos choix ne peuvent se faire en toute connaissance de cause. Comme si nos vies se jouaient sur un coup de dés. Il n’y a aucune échéance.

 

* La suppression massive de postes dans l’Éducation Nationale, dont nous sommes les victimes collatérales, accentue les dysfonctionnements du système de mutation.

 

* Le recrutement local réduit nos chances de mutation : des stagiaires sont affectés sur des postes dans les départements où nous vivons alors que nous attendons depuis des années et que nos mutations nous sont refusées.

 

Les situations causées par la non-obtention de la mutation, sont insupportables. En effet pour la plupart d'entre nous, cela fait plusieurs années que nous demandons une mutation pour rapprochement de conjoint sans avoir de transparence sur

la possibilité d'une mutation dans les années à venir. Notre vie privée est ainsi mise en attente avec impossibilité de se projeter dans l'avenir.

Recherche

Archives