Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 20:45

Je vais essayer de faire simple, mais j'ai des doutes sur cette possibilité...

Je vais déjà mettre tout noir sur blanc pour essayer de comprendre, ensuite vous me dites si vous comprenez....

Je pose les données telles qu'elles m'arrivent et à la fin je fais le bilan de ce que j'en retire...

 

Donc mes points pour chaque département demandé

 

Rang Code département Libellé département Barème validé
1 064 PYRENEES-ATLANTIQUES 318.33
2 040 LANDES 283.33
3 033 GIRONDE 53.33
4 065 HAUTES-PYRENEES 283.33
5 031 HAUTE-GARONNE 53.33
6 032 GERS 283.33

 

(C'est pas les mêmes pour tous les départements car j'ai les points de séparation uniquement pour les départements limitrophes au 64, et les points de renouvellement du 1 er voeux que pour le 64)

 

et ces tableaux  sont ceux du barème minimum de ceux qui ont obtenu les départements que j'ai moi aussi demandés,  leur département d'origine et le nombre d'entrées. ex 2ème ligne :  4 enseignants de la gironde ont obtenu leur mutation dans le 64, et le barème le plus petit était 568.

 

Les entrants : (copié collé du site sgen+)

Pour les Pyrénées Atlantiques (64):

Provenance

Academie

Barre min des entrants

Nombre total d'entrants

 

OISE

AMIENS

526.00

1

 

GIRONDE

BORDEAUX

568.00

4

 

LANDES

BORDEAUX

1.00

15

 

LOT ET GARONNE

BORDEAUX

1.00

3

 

SEINE ET MARNE

CRETEIL

586.00

1

 

SEINE SAINT DENIS

CRETEIL

482.00

3

 

VAL DE MARNE

CRETEIL

491.00

1

 

AUDE

MONTPELLIER

877.00

1

 

LA REUNION

REUNION (LA)

39.00

1

 

GERS

TOULOUSE

1.00

2

 

HAUTE GARONNE

TOULOUSE

768.00

1

 

HAUTES PYRENEES

TOULOUSE

531.00

6

 

ESSONNE

VERSAILLES

476.00

2

 

 (il doit il y avoir un souci sur les barèmes « 1 » je pose la question à la fédération.

 

Pour les Landes (40):

HAUTES ALPES

AIX-MARSEILLE

531.00

1

   

DORDOGNE

BORDEAUX

372.00

5

   

GIRONDE

BORDEAUX

253.00

13

   

LOT ET GARONNE

BORDEAUX

271.00

8

   

PYRENEES ATLANTIQUES

BORDEAUX

22.00

6

   

SEINE ET MARNE

CRETEIL

533.00

1

   

SEINE SAINT DENIS

CRETEIL

372.00

1

   

GUYANE

GUYANE

535.00

1

   

MEURTHE ET MOSELLE

NANCY-METZ

275.00

1

   

MOSELLE

NANCY-METZ

279.00

1

   

LOIRE ATLANTIQUE

NANTES

439.00

1

   

ALPES MARITIMES

NICE

303.00

1

   

CHARENTE MARITIME

POITIERS

253.00

3

   

FINISTERE

RENNES

43.00

3

   

GERS

TOULOUSE

85.00

1

   

HAUTES PYRENEES

TOULOUSE

26.00

3

   

TARN

TOULOUSE

433.00

1

   

TARN ET GARONNE

TOULOUSE

404.00

1

   

YVELINES

VERSAILLES

264.00

2

   

 

 

Pour les Hautes Pyrénées ():

VAUCLUSE

AIX-MARSEILLE

502.00

1

   

DORDOGNE

BORDEAUX

372.00

2

   

GIRONDE

BORDEAUX

271.00

2

   

LANDES

BORDEAUX

33.00

7

   

LOT ET GARONNE

BORDEAUX

402.00

2

   

PYRENEES ATLANTIQUES

BORDEAUX

38.00

1

   

CORSE DU SUD

CORSE

233.00

1

   

SEINE ET MARNE

CRETEIL

414.00

1

   

GUYANE

GUYANE

535.00

1

   

MARTINIQUE

MARTINIQUE

533.00

2

   

HERAULT

MONTPELLIER

86.00

2

   

AVEYRON

TOULOUSE

236.00

1

   

GERS

TOULOUSE

213.00

3

   

HAUTE GARONNE

TOULOUSE

44.00

8

   

LOT

TOULOUSE

376.00

1

   

TARN ET GARONNE

TOULOUSE

442.00

1

   

ESSONNE

VERSAILLES

401.00

1

   

HAUTS DE SEINE

VERSAILLES

381.00

2

   

VAL D'OISE

VERSAILLES

808.00

1

   

YVELINES

VERSAILLES

381.00

1

   

 

 

Pour la Haute Garonne ():

BOUCHES DU RHONE

AIX-MARSEILLE

271.00

1

   

HAUTES ALPES

AIX-MARSEILLE

584.00

1

   

OISE

AMIENS

446.00

1

   

DORDOGNE

BORDEAUX

386.00

2

   

GIRONDE

BORDEAUX

245.00

4

   

LOT ET GARONNE

BORDEAUX

533.00

2

   

PYRENEES ATLANTIQUES

BORDEAUX

22.00

3

   

CALVADOS

CAEN

340.00

1

   

SEINE ET MARNE

CRETEIL

272.00

5

   

SEINE SAINT DENIS

CRETEIL

284.00

14

   

VAL DE MARNE

CRETEIL

298.00

5

   

ISERE

GRENOBLE

533.00

2

   

GUYANE

GUYANE

616.00

2

   

AUDE

MONTPELLIER

381.00

8

   

GARD

MONTPELLIER

256.00

2

   

HERAULT

MONTPELLIER

53.00

4

   

LOZERE

MONTPELLIER

539.00

1

   

PYRENEES ORIENTALES

MONTPELLIER

53.00

3

   

MOSELLE

NANCY-METZ

311.00

1

   

SARTHE

NANTES

316.00

1

   

ALPES MARITIMES

NICE

386.00

1

   

PARIS

PARIS

559.00

1

   

CHARENTE

POITIERS

419.00

1

   

CHARENTE MARITIME

POITIERS

386.00

1

   

LA REUNION

REUNION (LA)

81.00

2

   

ARIEGE

TOULOUSE

1.00

23

   

GERS

TOULOUSE

238.00

4

   

HAUTES PYRENEES

TOULOUSE

22.00

4

   

LOT

TOULOUSE

590.00

1

   

TARN

TOULOUSE

239.00

20

   

TARN ET GARONNE

TOULOUSE

298.00

30

   

ESSONNE

VERSAILLES

410.00

3

   

HAUTS DE SEINE

VERSAILLES

377.00

4

   

VAL D'OISE

VERSAILLES

264.00

     

 

Pour le Gers ():

GIRONDE

BORDEAUX

91.00

1

   

LOT ET GARONNE

BORDEAUX

377.00

1

   

PUY DE DOME

CLERMONT-FERRAND

264.00

1

   

SEINE SAINT DENIS

CRETEIL

377.00

1

   

ARIEGE

TOULOUSE

431.00

1

   

HAUTE GARONNE

TOULOUSE

36.00

4

   

HAUTES PYRENEES

TOULOUSE

42.00

1

   

LOT

TOULOUSE

377.00

1

   

HAUTS DE SEINE

VERSAILLES

345.00

     

 

Alors, je ne comprends pas bien ce que signifie le barème 1.00, donc pour le moment je n'en tiens pas compte!! J'attends la réponse du syndicat.

On peut ainsi voir que le dernier à entrer dans le 64 avait 476 points (si je ne tiens pas compte de celui de la réunion non plus)

Pour les entrants dans les Landes au moins 10 personnes avaient un barème moins élevé que le mien mais en effet, ils viennent d'autres départements,

pour les Hautes Pyrénées au moins 8,

pour le Gers au moins 4

pour la Haute Garonne au moins 2 (et 2 avec le même barème)

Il me manque les résultats de la Gironde et puis je ne peux pas vraiment voir non plus tous ceux qui ont obtenu leur mutation et si il y en a du 69. Plus ces barèmes 1.00 ...

 

Donc au moins 24 personnes ont obtenu leur mutation dans un des départements que j'avais demandés. Mais bien sûr il y a une explication, je vous en rends compte telle que je l'ai eue ... "avec la nouvelle méthode datant de l’an dernier, de faire d’abord la phase mutation, puis permutation, on peut entrer dans le département avec un barème inférieur à d’autres, si on est dans un département proche de celui demandé, en ayant une mutation en première phase puis une permutation en deuxième phase, et que l’on est rattaché à un département proche."

 

Voilà.... Simple quoi... Et moi avec mes 2 gosses, mes 900 bornes entre mon travail et ma famille, mon mal-être, mon envie d'enseigner, mes appels incessants, les 50 lettres envoyées à la DRH de ceux qui me soutiennent... On s'en moque!!!

Et bien oui, c'est comme ça, quand on arrive du 69, on ne peut pas obtenir le 64 ni les départements voisins, et puis c'est tout, c'est le système, il est comme ça, on ne peut rien y faire. On a plus de chance si on arrive de moins loin! ... Et ça, il faut le trouver juste...


J'ai quelques témoignages de "laissés pour compte", n'hésitez pas à me faire parvenir le votre et les moyens de vous joindre si vous êtes dans la même situation... On va peut être en faire quelque chose!


 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by valérie - dans au quotidien
commenter cet article

commentaires

szelag 17/01/2014 10:24

Bonjour,
Moi je me suis mise en disponibilité cette année pour enfin vivre avec mon conjoint et du coup j'ai perdu les 45 points pour avoir enseigné plus de 5 ans en zone de violence..... c'est aussi le cas d'une amie en congé parental.... Voilà tout le monde s'en fout on bosse en zone de violence et le jour ou on arrête on perd ses points!!!!! Donc 45 points en moins sur mon barème pour ma mutation et c'est comme si j'avais jamais bossé en zone de violence! Quelle belle reconnaissance!!!!!

APV 18/03/2011 13:22


Dépitée , déroutée , dégoûtée : la liste d'adjectifs est interminable aus vues des résultats des permutations 2011 lorsqu'on est enseignant sortant du 69 et de surplus lorsqu'on y enseigne depuis
1981 au 10ème échelon PE .
Toutes les modifications instaurées au sein des nouveaux barèmes ne permettent pas à l'enseignant lambda de s'installer là où il le nécessiterait ; rien que dans le Rhône les 3 premières années
passées dans ce département ne sont pas prise en compte pour la notation donc une carrière débutée dans le Rhône en 1981 avec une demande de permut en 2011 ne vous attribue pas les 30 années mais
seulement 27 Ensuite si vous veniez d'un autre département ,ce qui est mon cas ,on ne tient pas non plus compte des années acquises dans ce département ( j'ai enseigné de 1977 à 1981 dans le
Nord)
Bref pour rejoindre mes fils qui résident maintenant dans les Alpes maritimes parce que leur parcours professionnel les y a amenés et pour encore les entourer quelque peu avant que le destin de la
vie s'acharne sur nous et nous prive de tout ce que nous avons de plus cher (ma propre mère ,normalienne, a enseigné pendant 35 ans et n'a vécu que quelques années après sa retraite); il me reste
peu de solutions avant ces 4 années encore "actives" que je me devrais d'effectuer sans profiter des miens.
Les barèmes cette année sont énormes voire gonflés à bloc alors que j'ai pour ma part déjà bientôt 34 années d'école derrière moi , je trouve cela très injuste .
L'an dernier, l'accès au O6 pour les sortants du Rhône était de 50% : 2 sur 4 avec pour le2ème ,un barème de 127
Cette année je n'ai pas encore pu connaître le nombre des sortants du Rhône en direction du 06 mais en tous les cas une seule demande du 69 a été finalisée avec queque chose comme 515 points : le
djingle !
Même en fin de carrière légitime normalement dans 4ans ,je ne pense pas atteindre ce barème.
Quel dossier faut -il posséder pour ne plus être menottée pieds et poings liés au Rhône ? Il y a quelque années en arrière (10) , j'avais demandé par la procédure normale un inéat dans l'Isère :
endroit où est situé mon domicile et où mon conjoint exerçait son métier :réponse négative de la part du 69 qui n'avait pas voulu me laisser sortir .
Il me semble donc que toutes ces permutations qu'elles soient informatiques ou manuelles restent une vaste fumisterie et qu'il faille recevoir ou un coup de pouce ou établir un dossier gigantissime
médical ou autres pour peut être bénéficier de l'Amen final. Bon courage à toutes celles et tous ceux qui resteront encore insatisfaits pendant de nombreuses années.


Bourdenx 07/01/2011 20:52


Je réponds à "on a plus de chance si on vient de moins loin"...c'est pas vrai. six ans que je demande ma mutation dont deux en rapprochement avec enfants et je suis en ...dordogne, un département
de l'académie de bordeaux!
C'est je pense suivant la vonlonté de l'administration: on m'a tjrs répondu: nous sommes en sous effectif donc on ne laisse pas partir. Et à la rentrée on nous dit: ah c'est bien, cette année y a
trop de remplaçants! Logique quand tu nous tiens...


Stéphane 04/04/2010 23:29


Sois forte !

Stéphane


valérie 05/04/2010 23:30

Et merci! :-)

Stéphane 04/04/2010 23:23


Je ne comprends pas bien ton explication concernant le fait qu'on se trouve loin ou pas du département demandé. Cette explication me semble fausse.

Concernant l'intérdépartemental, tu distingues mouvement et permutations. Quelle différence fais-tu ??? Les mutations départementales se passent de cette manière :

1 - Permutations informatiques (en fonction du barème). Attention, il faut aussi tenir compte de l'attractivité du département de départ. Si tu es dans un département peu attractif, il sera
difficile d'en sortir, surtout pour aller dans un département très attractif. Dans ton cas, peut-être que ceux des départements limitrophes sont avantagés car leur département est également
attractif et ils peuvent en sortir facilement.

2 - Si tu n'obtiens aucun de tes voeux, tu peux faire des demandes d'ineat-exeat. qui prennent en compte la situation dans le département d'arrivée (L'inspection académique regarde s'il y a des
places disponibles), dans le département de départ (si le département est en déficit de poste, il risque de ne pas accorder d'exeat, s'il est excédentaire, il en accordera facilement), et de la
situation familiale etc... Rien n'est donc perdu.

Après les permutations interdépartementales (phase 1), tu dois participer au mouvement intradépartemental si tu as obtenu ta mutations interdép.

Il a toujours été possible d'entrer dans un département avec un barème inférieur à d'autres, car ce ne sont pas des mutations mais des permutations (exemple simplifié : je peux rentrer dans un
département si quelqu'un de ce département veux venir dans celui dont je souhaite partir. Cet exemple est simplifié, dans la réalité et pour augmenter les chances des demandeurs, les permutations
ne se font pas sur 2 département mais sur une chaîne de trois ou peut-être plus). Exemple : je veux quitter le 21 pour aller dans le 06. Personne du 06 ne veut venir dans le 21. Mais une personne
du 06 souhaite aller dans le 26 et une personne du 26 souhaite aller dans le 21. La personne du 06 pourra donc aller dans le 26. Celle du 26 pourra aller dans le 21. Et celle du 21 pourra aller
dans le 06.
Ce qui n'est pas rendu dans une simple permutation 21/06 est rendu possible par des permuations en chaîne. Même avec un petit barême, la personne du 21 pourra aller dans le 06 alors qu'une personne
qui a un barême important mais qui se trouve dans un département ou personne ne veut aller ne pourra pas sortir de son département.

Je ne sais pas si j'ai été clair, car c'est difficile a expliquer.

Ne perd pas espoir. Il est encore possible d'obtenir 1 ineat/exeat. Soit forte.

Stéphane


valérie 05/04/2010 23:29

Salut! En effet, il n'y a pas vraiment d'explication par rapport à la distance en km, par contre il se trouve qu'il est plus facile d'enter dans un département quand on est déjà dans l'académie... D'où ma critique ... Et il se trouve que dans les faits, c'est exact. Pour ce qui est de l'attractivité, je ne suis pas bien sûre que Créteil soit plus demandé que le Rhône... Mais en effet, sans doute pour des raisons de "chaînes de permutations" comme tu l'explique bien, les déplacements Est/ouest semblent plus rares. Et si est normal que des barèmes inférieurs passent devant, je ne trouve pas qu'il soit normal que les enfants comptent si peu et que la distance ne soit pas considérée. Vient maintenant l'étape de l ineat exeat, j'obtiens mon exeat chaque année depuis plusieurs années mais depuis 3 ans aucun dossier n'est étudié dans le 64. Et selon la Responsable RH, cette année ne fera pas exception à cause des suppressions. Pour ce qui est du vocabulaire, les permutations informatisées sont une étape du mouvement... Mais je crois qu'on est d'accord là dessus. Donc oui, je garde courage, et je continue à me débattre car je n'ai pas envie de laisser tomber ce métier. Mais non je n'accepte pas un système où gruger est la meilleure façon d'arriver à ses fins.

Qui Sommes Nous ?

  • : Enseignants en galère de mutation...
  • Enseignants en galère de mutation...
  • : Des professeurs des écoles en attente de mutation qui dénoncent le système injuste de mutation. NOUS REJOINDRE OU NOUS CONTACTER : collectifmuteznous@gmail.com
  • Contact

L'injustice du système

  Le système de mutation des enseignants du premier degré (qui a évolué en 2007/2008) présente des dysfonctionnements :

* Ce système ne respecte pas l’article 60 de la loi n°84-16 du 11 janvier 1984 modifiée relative aux statuts de la fonction publique d’état qui donne la priorité :

* Aux fonctionnaires séparés de leurs conjoints

* Aux situations relevant du handicap

* Aux fonctionnaires exerçant dans les quartiers urbains sensibles

 

* Ce système crée des inégalités de traitement selon les départements. En effet certains départements déficitaires-prison refusent de laisser sortir des professeurs en attente de mutation (avec d’énormes barèmes) alors que les départements excédentaires mutent aisément leurs enseignants. Ainsi des collègues de départements excédentaires peuvent obtenir un département avec moins de points au barème qu’un collègue demandant sa mutation en provenance d’un département déficitaire : l'argument du barème national qui est le premier qu'on nous oppose n'est donc pas respecté.

 

* Ce système ne nous permet pas de nous projeter dans l’avenir car le calibrage des postes fluctue chaque année. Nos choix ne peuvent se faire en toute connaissance de cause. Comme si nos vies se jouaient sur un coup de dés. Il n’y a aucune échéance.

 

* La suppression massive de postes dans l’Éducation Nationale, dont nous sommes les victimes collatérales, accentue les dysfonctionnements du système de mutation.

 

* Le recrutement local réduit nos chances de mutation : des stagiaires sont affectés sur des postes dans les départements où nous vivons alors que nous attendons depuis des années et que nos mutations nous sont refusées.

 

Les situations causées par la non-obtention de la mutation, sont insupportables. En effet pour la plupart d'entre nous, cela fait plusieurs années que nous demandons une mutation pour rapprochement de conjoint sans avoir de transparence sur

la possibilité d'une mutation dans les années à venir. Notre vie privée est ainsi mise en attente avec impossibilité de se projeter dans l'avenir.

Recherche

Archives