Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 16:06

CHARTE DU COLLECTIF MUTEZ NOUS

Nous sommes professeurs des écoles et attendons une mutation auprès de nos conjoints et quelquefois enfants, depuis plusieurs années. Quand nos conjoints furent mutés, certains l'ont suivi, se mettant en disponibilité ou en demandant un congé parental pour ne pas séparer la famille. N'accumulant alors plus de points, l'espoir de pouvoir à nouveau enseigner s'éteint.
D'autres, se sont vues contraints de reprendre leur activité à des centaines de kilomètres pour "gagner des points" et avoir une chance, un jour peut être, de récupérer leur métier. Cette situation est pourtant insupportable pour eux et leur conjoint, d'autant plus que l'issue n'est jamais certaine.
Cette situation a des conséquences négatives qui s’aggravent d’année en année sur nos familles, nos finances, notre santé.
Or, nous avons constaté à l’issue de l’échec de nos de demandes d’intégration, que des mutations sans caractère prioritaire étaient accordées dans les départements demandés.

Objectifs du collectif :
Nous nous sommes fédérés en collectif afin de défendre l’application systématique de l’article 60 de la loi n°84-16 du 11 janvier 1984, qui décrit le caractère prioritaire des mutations pour rapprochement de conjoint.
Nous dénonçons également que « le bon fonctionnement du service » nous est opposé alors que celui-ci ne nous est pas démontré : reprise de service de retraités, recrutement d’étudiants sans formation professionnelle et sans expérience avec la suppression des IUFM, nombreux enseignants non remplacés…
Nous voulons interpeller l’administration sur ce système de mutation afin de faciliter le respect de la priorité pour rapprochement de conjoint. Cette priorité étant d’autant moins respectée que le professeur est originaire d’un département non attractif et demande à intégrer un département attractif.

Fonctionnement du groupe :
- Adhérer au collectif « Mutez-Nous » c’est s’engager à :
- Participer à la vie du collectif en communiquant avec les membres du collectif par l’intermédiaire de ce groupe.
Il s’agira de prendre connaissance des actions entreprises et des informations échangées par les membres du groupe, mais également de répondre aux sollicitations, de participer aux discussions visant à faire évoluer l’action du collectif (proposition d’actions, demandes d’audiences, sollicitation de partenariat avec les syndicats, rédaction de courrier…;
- Solliciter l’avis du groupe avant les contacts ou communications avec les syndicats, médias et services administratifs ;
- Travailler en partenariat avec les syndicats, sans exclusivité ;
- Communiquer ses coordonnées aux membres du groupe.

Modalités et conditions d’adhésion au groupe :
- Apporter son témoignage sur le blog du collectif (collectifmuteznous@gmail.com) comme le modèle :http://mutezmoi.over-blog.org/pages/les-mutez-nous-3651788.html et lui faire parvenir une synthèse de sa situation ;
- Adhérer à la charte des « Mutez-Nous »

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Collectif MUTEZ NOUS
commenter cet article

commentaires

troquez-moi 04/12/2016 11:18

Bonjour à Tous Après des années de travail, nous lançons ce 1er décembre 2016 la 1ere plateforme de Mutation nationale et gratuite pour le secteur Privé et le secteur Public. l'intégration des professeurs des écoles est très compliquée mais notre process peut vous donner de l'eau au moulin donc vous aider peut être à résoudre vos problématiques si vous trouvez votre binôme prêt à vous remplacer grâce à notre site vous pourrez le soumettre à vos académies respectives, nous parlons d'ailleurs de votre combat dans la rubrique en savoir +. Troctonjob.com

Nardelli 05/11/2016 13:44

Laëtitia Nardelli
Domicile : La Montagne - Réunion (974) depuis juillet 2016
Poste : Couville (50)
Distance : 10 000 km
Demande en rapprochement de conjoint en 2016 - mouvement refusé - ineat mais pas d'exeat
Département visé : Réunion (974)
mariée depuis 2000 - conjoint militaire
2 enfants (12 et 14 ans)
actuellement en dispo forcée mais non souhaitée
déjà en dispo dans le Maine et Loire de 2009 à 2011, c'est une situation stressante de ne pas pouvoir exercer le métier que l'on aime.
Contact avec des institutions privés pour faire des suppléances sans succès

Sibylle Boudet 28/09/2016 18:18

Je rajouterai que les Hauts de seine m'avaient mis sur un poste en pédospychiatrie, sans formation, sans supplément de salaire, sans évolution majorée, et surtout sans me demander mon avis. Je n'ai pas fait de vague, je n'ai jamais été malade ; je me suis beaucoup investie sur ce poste sans poser de problème.
ET ma mutation après 3 ans sur ce poste, pour suivre mon mari et mes 3 enfants, pour raisons professionnelles, a été refusée.

Sibylle Boudet 28/09/2016 18:15

Demande d'exeat auprès du 92 en mars 2016, refusée.
En disponibilité depuis septembre - déménagement en Haute-Savoie
Ai pris contact avec des institutions privés spécialisées pour faire des suppléances (postes trouvés sur pole emploi aussi) - on m'a proposé au moins 5 poste, mais c'est impossible avec ce statut !
Je fais 2 h de soutien scolaire dans la semaine .. à part faire des ménages rien n'est possible pour gagner décemment sa vie.
Ce système est aberrant car je suis chez moi, sans élève, et il y a des classes sans maitresse.
Statut terriblement précaire - on n'a plus rien

aline kerforn 25/09/2016 16:28

Aline Kerforn
Domicile : saint ouen des alleux (35)
Poste : nanterre (92)
Distance : 377 km
Demande en rapprochement de conjoint depuis le 1 juin 2015
Département visé : ille et vilaine (35) manche (50) mayenne (53)
ineat et exeat refusés 2 fois (2015 et 2016)
mariée depuis 2010
3 enfants (6, 4 et 18 mois)
en congé parental en 2015/2016.
actuellement en poste à mi-temps. mais en arret pour dépression à cause de la fatigue des transports, de la séparation (des difficultés sur mes enfants qu'engendre la situation...)

Qui Sommes Nous ?

  • : Enseignants en galère de mutation...
  • Enseignants en galère de mutation...
  • : Des professeurs des écoles en attente de mutation qui dénoncent le système injuste de mutation. NOUS REJOINDRE OU NOUS CONTACTER : collectifmuteznous@gmail.com
  • Contact

L'injustice du système

  Le système de mutation des enseignants du premier degré (qui a évolué en 2007/2008) présente des dysfonctionnements :

* Ce système ne respecte pas l’article 60 de la loi n°84-16 du 11 janvier 1984 modifiée relative aux statuts de la fonction publique d’état qui donne la priorité :

* Aux fonctionnaires séparés de leurs conjoints

* Aux situations relevant du handicap

* Aux fonctionnaires exerçant dans les quartiers urbains sensibles

 

* Ce système crée des inégalités de traitement selon les départements. En effet certains départements déficitaires-prison refusent de laisser sortir des professeurs en attente de mutation (avec d’énormes barèmes) alors que les départements excédentaires mutent aisément leurs enseignants. Ainsi des collègues de départements excédentaires peuvent obtenir un département avec moins de points au barème qu’un collègue demandant sa mutation en provenance d’un département déficitaire : l'argument du barème national qui est le premier qu'on nous oppose n'est donc pas respecté.

 

* Ce système ne nous permet pas de nous projeter dans l’avenir car le calibrage des postes fluctue chaque année. Nos choix ne peuvent se faire en toute connaissance de cause. Comme si nos vies se jouaient sur un coup de dés. Il n’y a aucune échéance.

 

* La suppression massive de postes dans l’Éducation Nationale, dont nous sommes les victimes collatérales, accentue les dysfonctionnements du système de mutation.

 

* Le recrutement local réduit nos chances de mutation : des stagiaires sont affectés sur des postes dans les départements où nous vivons alors que nous attendons depuis des années et que nos mutations nous sont refusées.

 

Les situations causées par la non-obtention de la mutation, sont insupportables. En effet pour la plupart d'entre nous, cela fait plusieurs années que nous demandons une mutation pour rapprochement de conjoint sans avoir de transparence sur

la possibilité d'une mutation dans les années à venir. Notre vie privée est ainsi mise en attente avec impossibilité de se projeter dans l'avenir.

Recherche

Archives